Votre email

Votre mot de passe

Nouveau client ?

Créez votre compte

Notre boutique utilise des cookies et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation afin de profiter pleinement de votre visite.

close

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Aimez nous !

Aimez notre page Facebook et gagnez un bon de réduction de 10 % valable pour toute commande de 30 euros ou plus !

COSMOS, enfin un label bio européen ?

Publié le : 13/10/2016 15:12:26
Catégories : Labels bio

Label Cosmos

Du nouveau dans le monde complexe des labels bio ! Le référentiel européen COSMOS (COSMetic Organic Standard) a été établi en 2011 par les leaders en la matière : Cosmebio et Ecocert en France, BDIH en Allemagne, Soil Association en Grande Bretagne et ICEA en Italie. Dépassé par la notoriété de ces labels nationaux, COSMOS n'a jamais réellement pris son envol et l'idée de critères communs à appliquer aux cosmétiques bio et naturels en Europe est restée en suspens.

Mais les choses vont changer à partir du 1er janvier 2017 quand le label COSMOS deviendra obligatoire pour tous les cosmétiques bio déjà certifiés par les cinq labels précédemment mentionnés.

Un exemple pour mieux comprendre : en France, les cosmétiques labellisés Cosmebio ne seront plus certifiés par les référentiels Ecocert ou Bureau Veritas mais par le référentiel européen COSMOS.

Côté logo, pas de changement si ce n'est la mention COSMOS ORGANIC ajoutée aux logos déjà présents sur les produits. Il n'y pas non plus de gros changements aux niveaux des critères requis pour la certification, une formulation COSMOS ORGANIC devant contenir :

  • Au minimum 95 % d’ingrédients naturels.

  • Au minimum 95 % d'ingrédients végétaux.

  • Au maximum 5 % d’ingrédients issus d'une liste restrictive d'ingrédients autorisés.

Labels Cosmos

Il reprend aussi les interdictions des autres chartes :

  • Pas de tests sur les animaux.

  • Pas de parfums ni de colorants de synthèse.

  • Pas de conservateurs de synthèse (paraben, phénoxyéthanol... )

  • Pas d'ingrédients issus de la pétrochimie (paraffine, silicone, PEG)

  • Pas d' OGM 

  • Pas de traitements ionisants

Deux nouveaux critères rendent cependant le référentiel un peu plus exigeant :

  • Le pourcentage d'ingrédients bio sur le total des ingrédients passe de 10 à 20 % (sauf les lotions où le minimum reste à 10 %)

  • Seuls les ingrédients biodégradables sont autorisés.

A noter que les produits répondant à tous les critères sauf pour les pourcentages d'ingrédients biologiques porteront le label COSMOS NATURAL.

Dans les faits, Les cosmétiques bio certifiées par les cinq labels créateurs (Cosmebio, Ecocert, BDIH, Soil Association et ICEA ) représentent plus de 2.000 marques distribuées dans plus de 50 pays et produisant plus de 45.000 produits, soit 85 % des cosmétiques bio dans le monde qui porteront le label COSMOS. D'autres pays se joignent déjà à la France, la Grande Bretagne, l'Allemagne et l'Italie pour adopter le cahier des charges COSMOS : l'Australie (Australian Certified Organic), la Corée (Control Union Korea) et la Turquie (Ekolojik Tarim Kontrol Org.). C'est donc une vraie tentative d'harmoniser les exigences de la cosmétique biologique d'un pays à l'autre, afin que le consommateur puisse y voir plus clair.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)