Guide de la coloration végétale au henné

Conseils pour une coloration naturelle au henné réussie

Vous avez décidé de faire une fleur à vos cheveux et de passer à la coloration végétale ? Quelle bonne idée ! Et vous avez choisi le henné, c’est encore mieux ! Car plus qu’une coloration capillaire, c’est un soin à part entière qui va renforcer, épaissir et rendre brillante votre chevelure !

Mais attention si vous êtes novice, la coloration capillaire à l’aide de poudres végétales ne s’improvise pas. Vous ne voudriez pas vous retrouver avec une couleur trop foncée ? Des reflets pas de la bonne couleur ou un champ de bataille en lieu et place de votre salle de bain ?

Pour vous aider, nous vous avons concocté ce petit guide avec ce que vous devez savoir avant de commencer… et de continuer ! Car une chose est sûre, une fois qu’on a commencé on devient vitre accro au henné !

Astuces et précautions d’emploi avec le henné

Les pigments du henné se déposent SUR le cheveu (d’où l’effet gainant). Il vous faut éviter de faire un henné sur des cheveux colorés chimiquement depuis moins de 2 mois ainsi que sur des cheveux permanentés. Évitez-les aussi après un henné.

L’utilisation de plantes colorantes n’est pas une science exacte. En effet, le résultat dépend de la qualité des poudres, de la couleur de base et de la nature des cheveux, de la durée de pose… C’est l’un des côtés amusant de la coloration au henné, il vous faudra tester et faire vos propres mélanges pour trouver VOTRE recette.

Faites un test 48h avant dans le pli du coude pour minimiser tous risques d’allergies. Vous pouvez aussi faire un essai sur une mèche de cheveux pour vous assurer de la coloration.

La poudre est très volatile, utilisez-la dans une pièce fermée sans courant d’air. En cas d’inhalation ou de contact avec les yeux, consultez un médecin.

Évitez l’utilisation de récipient et d’ustensiles en métal pour préparer votre mélange. Préférez des matières comme le plastique, le bois ou le verre pour ne pas altérer les qualités du henné. Gardez en tête qu’ils finiront colorés eux aussi.

Pour l’application du henné, portez des gants en vinyle, sous peine de voir vos mains colorées pour un petit moment. N’hésitez pas à mettre de l’huile ou un beurre végétal sur la peau, à la racine de cheveux ou sur les oreilles pour ne pas finir avec la peau orange.

Prévoyez des vêtements et serviettes auxquels vous ne tenez pas trop, l’application d’un henné peut être salissante.

Quelles couleurs donne le henné naturel ?

Les hennés naturels proviennent tous de la même plante, lawsonia inermis. C’est de ce petit arbuste que proviennent les feuilles qu’on réduit en une poudre verte à l’odeur caractéristique. Il pousse principalement en Inde, au Moyen-Orient et au Maghreb (en zone chaude et sèche). Son pouvoir colorant dépend de sa provenance. En effet c’est sa concentration en lawsone, un pigment colorant cuivré, qui lui donne une couleur plus ou moins foncée, allant du roux au rouge.

Le henné neutre quant à lui est issu d’une autre plante (cassia obovata) qui ne contient pas de lawsone et ne colore donc pas les cheveux.

  • Henné neutre : C’est une variété de henné non colorante, idéale en soin pour renforcer la fibre capillaire sans les teinter.
  • Henné d’Algérie (Béchar) : Moins foncé que le henné d’Égypte, il permet de multiplier les applications sans foncer les cheveux.
  • Henné d’Égypte : Ce henné colorant est celui qui donne le rendu le plus naturel aux cheveux blond moyen à bruns. Il apporte des reflets cuivrés sans donner une couleur rousse prononcée.
  • Henné du Maroc : Il colore les cheveux en roux à auburn selon votre couleur de base. Attention, il fonce beaucoup en cas de longue pose.
  • Henné du Rajasthan (Inde) : Cette variété est déjà beaucoup plus colorante, d’un roux plus franc. Par sa tendance à foncer au fil des applications, il est déconseillé aux cheveux clairs. En revanche, il fera des merveilles sur les cheveux châtains à bruns auxquels il donnera des couleurs allant du cuivré au bordeaux.
  • Henné Tazarine : Le henné roux par excellence, qui donne aux cheveux clairs un roux intense sans foncer. Attention au côté flashy en cas de pose trop longue.
  • Henné du Yémen : On l’appelle parfois henné rouge car il est très riche en pigments colorants. Il donne une couleur rouge soutenue et fonce au fur et à mesure des applications.

Coloration au henné, mode d’emploi

Voici à présent quelques conseils pratiques pour réussir votre première (ou pas) coloration végétale au henné.

Quelle quantité de henné faut-il utiliser ?

Selon la longueur et l’épaisseur de vos cheveux, il vous faudra utiliser plus ou moins de poudre. Les valeurs sont données à titre indicatif, ajoutez l’eau petit à petit pour ne pas vous retrouver avec un mélange trop liquide. La totalité des cheveux doit être bien recouverte et former un « casque » sur le crâne. Et s’il y en a trop, n’hésitez pas à le congeler pour ne pas gâcher !

  • Racines : 50 g de henné pour 100 ml d’eau
  • Sur cheveux courts : 75 g à 100 g pour 150 – 200 ml d’eau
  • Cheveux mi-longs (épaules) : 150 g à 200 g pour 300 – 400 ml d’eau
  • Cheveux longs (dos) : 200 g à 250 g pour 400 – 500 ml d’eau
  • Pour des cheveux très longs (hanches) : 300 g à 500 g pour 700ml d’eau

La préparation du henné

Le henné se prépare généralement à l’avance afin de le laisser reposer pendant quelques heures (jusqu’à une nuit entière) pour que les pigments puissent se développer. Recouvrez le récipient d’un film plastique et laisser reposer à température ambiante. On peut aussi le congeler pour intensifier encore plus les reflets.

  • Faites chauffer de l’eau sans la faire bouillir et ajoutez-la petit à petit dans le récipient contenant la poudre de henné.
  • Mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse ayant une consistance crémeuse, comme de la crème fraîche ou de la purée.
  • Laissez reposer la pâte obtenue de quelques heures à toute une nuit. Congelez-la si vous souhaitez des reflets plus intenses.
  • Juste avant la pose, ajoutez et mélangez des actifs hydratants (glycérine, aloé vera, yaourt…), des huiles végétales ou d’autres poudres ayurvédiques. Ainsi vous profiterez de leurs bienfaits et/ou de leur pouvoir colorant (camomille, brou de noix, garance…).

La détoxination avant la coloration naturelle

Si vous pensez que vos cheveux sont pleins de résidus de silicone ou de produits coiffants (ou même d’anciennes colorations végétales), vous pouvez faire un shampooing détoxifiant ou une série de masques détoxifiants. Votre coloration au henné prendra mieux et durera plus longtemps sur une base saine.

Les masques détoxifiants sont à base d’argile (la verte est la plus desséchante, la blanche ou le rhassoul sont plus doux) auxquels on peut rajouter du lait de coco (fait dégorger les couleurs). Mélangez une brique de lait de coco avec 4 à 6 cuillères à soupe d’argile et laissez poser une vingtaine de minutes. Ces masques sont à effectuer 2 fois par semaine sur plusieurs semaines pour un résultat optimal.

Pour faire un shampooing clarifiant, prenez votre produit habituel et ajoutez-y de l’argile (blanche, verte, rhassoul…) ou du bicarbonate de soude. Ce mélange tout simple nettoie et purifie le cuir chevelu en profondeur tandis que les cheveux sont débarrassés de toutes leurs impuretés. Faites un shampooing clarifiant idéalement avant chaque pose de coloration végétale.

  • Masque Argiles & Plantes cheveux secs - Bio-T

    Masque Argile & Plantes cheveux secs

    19,90 Ajouter au panier
  • Masque Argiles & Plantes cheveux gras - Bio-T

    Masque Argiles & Plantes cheveux gras

    19,90 Ajouter au panier
  • Masque Argiles & Plantes anti-pelliculaire - Bio-T

    Masque Argiles & Plantes anti-pelliculaire

    19,90 Ajouter au panier
  • Shampooing végétal à la spiruline - Comptoir de Lawsonia

    Shampooing végétal à la spiruline

    9,90 Ajouter au panier

Application du henné

Votre pâte verdâtre est prête, passons à présent aux choses sérieuses : l’application. Un henné peut se poser indifféremment sur cheveux propres ou sales, secs ou mouillés (l’application est un peu plus simple sur cheveux mouillés).

Si vous êtes seule pour appliquer votre henné, le plus simple est de le faire au-dessus d’une baignoire ou d’un lavabo. Appliquez le mélange mèche par mèche (n’oubliez pas les gants !), raie par raie, en couche épaisse et en enveloppant bien les cheveux. Massez le cuir chevelu et les longueurs pour imprégner l’ensemble de la chevelure. A cet instant, il se peut que vous en ayez mis partout et c’est normal. Plus vous en ferez, plus vous attraperez le coup de main. Ne laissez pas les résidus sécher, ça tâche !

Une fois le henné posé, enveloppez vos cheveux dans du cellophane pour les maintenir au chaud. Vous pouvez rajouter une serviette par-dessus (pour essuyer les coulures car oui, il y aura des fuites).

Temps de pose et rinçage

On laisse généralement poser un henné au minimum 2 heures, les plus courageuses pouvant aller jusqu’à le laisser toute une nuit. Et sachez que plus le temps de pose est long, plus la couleur sera foncée et les reflets présents. Il vaut donc mieux commencer petit à petit pour voir comment vos cheveux réagissent à la couleur et recommencer si elle ne vous convient pas.

Le rinçage est assez simple, il suffit de rincer à l’eau chaude jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de résidus de poudre dans vos cheveux et que l’eau soit claire. Pour cela, n’hésitez pas à bien masser et à prendre votre temps. Pour économiser l’eau, vous pouvez remplir un seau, y tremper vos cheveux et enlever le gros de votre coloration dedans. Si vraiment il reste de la poudre récalcitrante, appliquez un peu d’après-shampoing et rincez de la racine des cheveux aux pointes.

Comment entretenir votre coloration au henné ?

Il existe quelques astuces pour garder votre toute nouvelle coloration le plus longtemps possible.

  • Après avoir rincé votre henné et bien enlevé toute la poudre, n’hésitez pas à utiliser une dernière eau de rinçage froide, additionnée de vinaigre de cidre ou de citron pour refermer les écailles du cheveu.
  • On conseille d’éviter les shampooings pendant 2 à 3 jours pour que les pigments du henné se fixent durablement et que les cheveux prennent leur couleur définitive.

Il vaut mieux utiliser des produits capillaires naturels

X